Pablo Neruda

Les maisons de Pablo Neruda

Le célèbre poète chilien a légué à son pays ses 3 maisons situées à El Tabo, Santiago et Valparaiso. J’ai eu l’occasion de visiter les 3, elles sont à la fois différentes vis-à-vis des thèmes qui y sont abordés, et similaires par rapport à leurs architectures. En les visitant, vous découvrirez la vie, les passions et l’oeuvre de Pablo Neruda.

Les trois maisons ouvertes au public ont été transformées en musées par la Fondation Pablo Neruda. Des visites guidées (audio-guide) sont disponibles dans de nombreuses langues dont le français.

La Chascona à Santiago

La ChasconaCette maison a été offerte à Mathilde Urrutia par Pablo Neruda et le nom La Chascona (l’ébouriffée en français) vient du surnom qu’il avait donné à Mathilde. Ce surnom provient de la chevelure rousse et indocile de Mathilde. Il faut savoir que l’amour entre Pablo Neruda et Mathilde Urrutia a pendant longtemps été caché car Pablo Neruda était déjà marié. Il fit donc construire cette maison afin de préserver des regards son amour pour Mathilde.

La maison a été agencée par l’architecte catalan German Rogriguez Arias, même si ce dernier avoua que cette oeuvre était celle de Pablo Neruda tellement il avait été présent et exigeant au moment des choix de construction. Elle est constituée de plusieurs pièces qu’il faut parfois rejoindre en sortant par le jardin. C’est assez étonnant !
La Chascona est la plus sombre et triste des 3 maisons de Pablo Neruda… Elle fut pillée et en partie vandalisée par les militaires quelques jours après le coup d’état de 1973. Coup d’état qui acheva Pablo Neruda déjà fortement diminué par un cancer. Il ne reste que peu d’objets ayant appartenu au poète.

La Sebastiana à Valparaiso

La SebastianaCette maison se trouve sur les hauteurs de Valparaiso. Pablo Neruda ressentit le besoin d’habiter à Valparaiso. Il recherchait une petite maison pour vivre et écrire paisiblement. Il demanda à ses amis s’ils pouvaient lui trouver une maison située sur les hauteurs de Valparaiso mais pas trop, avec des voisins mais calmes, une maison originale et à la fois confortable, pas trop petite mais pas trop grande non plus, loin de tout mais proche des transports en commun… Ces termes vous laissent imaginer l’état d’esprit de l’homme et la complexité de sa demande. Ses amis lui trouvèrent une petite maison appartenant à l’architecte Sebastián Collado. D’où le nom La Sebastiana, en l’honneur de son premier propriétaire.
Pablo Neruda visita la maison et la trouva trop grande pour lui seul, il décida alors de la partager avec ses amis Marie Martner et son mari Francisco Velasco.

La SebastianaLa maison est tout en hauteur avec de multiples escaliers. Elle possède une vue splendide sur le port de Valparaiso et l’océan Pacifique. La plupart des pièces possèdent de grandes fenêtres offrant un point de vue unique. On y découvre des collections de cartes terrestres et maritimes, de photos, d’objets ramenés lors des nombreux voyages réalisés par Pablo Neruda. J’ai personnellement adoré le grand bureau du poète situé au dernier étage de la maison. On peut y voir sa bibliothèque : à mon sens, le contenu d’une bibliothèque définit les traits de caractère d’un homme.

Isla Negra

Isla NegraMalgré son nom Isla Negra n’est pas une île. Il semblerait que le nom d’île noire soit lié aux rochers recouverts d’algues ressemblant à une île noire que l’on trouve devant la maison. En 1939, Pablo Neruda rentra d’Europe et recherchait un nouvel endroit calme pour poursuivre ses écritures. Il acheta un terrain possédant une simple cabane de pêcheur qu’il transforma en une splendide maison ouverte sur la mer. Isla Negra fut construite en plusieurs étapes par différents architectes dont le catalan Sergio Soza.

Isla Negra est en fait la reconstruction d’un « bateau » sur la terre ferme. Elle permet de découvrir l’importance de la mer dans la vie de Pablo Neruda. Isla NegraIl n’avait pas le pied marin mais il aimait par dessus tout la mer… Grand collectionneur, on y découvre plusieurs de ses collections personnelles : des bateaux dans des bouteilles, des papillons et insectes, des figures de proues, des masques, des portraits d’écrivains et poètes célèbres parmi lesquels Baudelaire, Victor Hugo ou encore Alexandre Dumas. La chambre du poète offre une vue splendide sur l’océan Pacifique et sur la plage qui entoure Isla Negra.

C’est à Isla Negra que les corps de Pablo Neruda et de sa dernière femme Mathilde sont enterrés dans le jardin face à la mer.

Prix d’entrée par maison : 5,000 $CH.

Ci-dessous une carte permettant de situer les 3 maisons de Pablo Neruda.

Photos from fundacionneruda.org