Nong Khiaw

Nong Khiaw et Muang Ngoi Neua

Après ces quelques jours à Luang Prabang, j’ai repris la route vers le Nord avec comme objectif d’atteindre la frontière thaï-laotienne au poste frontière le plus au Nord du Laos. La distance n’est pas importante mais ici il faut parfois plus de 5 heures pour parcourir une centaine de kilomètres. Il a donc fallu programmer quelques haltes et la première m’a mené au tout petit village de Nong Khiaw.

DSC_4953J’avais lu un article sur un magazine de backpackers sur ce petit village paisible perdu au fin fond du Laos. Effectivement, une fois arrivée sur les lieux, la bourgade était silencieuse et vide. Le seul bruit au moment de mon arrivée était une partie de pétanque entre locaux qui parlaient en français pour exprimer le sens de leur partie : « carreau », « belle, belle », « c’est bon »…

Cette partie du Laos est tristement célèbre pour avoir été (encore) l’un des endroits les plus bombardés pendant la guerre du Vietnam. Vous allez me dire mais la guerre du Vietnam, c’était pas qu’au Vietnam ?! Pas vraiment, encore une fois, les vietnamiens utilisaient la piste Hô-Chi-Minh pour acheminer des armes et des vivres au Sud du Vietnam en suivant une « route » partant du Nord du Vietnam et longeant le Laos, le Cambodge pour atteindre le Sud du Vietnam. Les américains ont donc bombardé la région et il paraît que la plupart des bombes n’ont jamais explosé. Du coup, elles sont toujours dans la jungle, plus ou moins désamorcées !! Des combats secrets ont eu lieu sur ces terres et plusieurs grottes servaient de bases au camp communiste.

Nong Khiaw, c’est une destination pour les fans de treks ou ceux qui veulent faire du VTT ! J’aurai bien loué un VTT à la journée mais je ne pouvais pas perdre une journée de plus sur place car j’avais pour objectif de rejoindre un petit village accessible uniquement en bateau : Muang Ngoi Neua.

Bébé laotienDans ce dernier, pas d’électricité, enfin si elle fonctionne uniquement entre 19h et 21h30 grâce à des générateurs. J’avais lu dans un guide que c’était un bon endroit pour faire des treks tout seul. Alors je suis partie de bon matin à la fraîche avec mon sac à dos et ma bouteille d’eau pour marcher quelques heures. Bien entendu, il faut suivre le chemin et éviter de se promener à l’aventure dans une zone non nettoyée. D’ailleurs, les maisons de Muang Ngoi Neua arborent à leur entrée de jolies bombes américaines. Il est noté dessus Made in America, véridique !! Entre ces gros engins et les petites mines, on trouve de tout dans le jungle !!

Prochaine destination : Rejoindre la frontière Laos/Thaïlande