Vang Vieng, la prostituée

Je dis toujours « je ne crois que ce que je vois » et pour ne pas mourir idiote, je suis allée à Vang Vieng.

Je savais précisément à quoi m’attendre mais je voulais voir de mes propres yeux !
Cascade à Vang ViengVang Vieng est était un petit village bien tranquille situé entre Luang Prabang et Vientiane. Les alentours du village sont splendides, la rivière Nam Song borde la ville et on y voit de belles falaises calcaires. Ce qui lui vaut valait le surnom de « baie d’Along ».

Sauf que la ville de Vang Vieng s’est prostituée aux touristes, enfin aux backpackers alcooliques et drogués… Arf c’est mal de les mettre tous dans le même sac en disant ça… Mais franchement, c’est peut-être ce qui correspond le mieux !

En quoi consiste une journée à Vang Vieng ?

Déjà tu ne te lèves pas avant midi ou une heure de l’après-midi parce qu’il te faut récupérer de la cuite que tu as pris la veille. Une fois reveillé, tu prends un petit déjeuner puis tu pars en direction de la rivière pour pratiquer l’activité numéro une du coin : le tubing.
C’est un truc tout bête, on te donne une chambre à air de camion en guise de bouée, on te dépose en amont du Mékong, tu poses tes fesses dans la bouée et tu te laisses glisser au fil du courant !
Cela pourrait être sympathique et reposant sauf que tous les 30 mètres, il y a des bars en bambous posés au bord des rives dont l’intérêt est de vous attraper au vol et de vous faire boire des buckets de whisky ou consommer des spaces cakes… Une fois votre verre avalé, vous poursuivez votre descente et la succession des bars se poursuit sur plusieurs kilomètres. Autant vous dire qu’à la fin de la journée, si vous vous arrêtez à chaque bar, vous dégueulez tripes et boyaux !!
Acheter de la drogue à Vang Vieng est possible alors qu’elle est interdite au Laos et que la peine de mort vous attend si on vous attrape avec ! Mais ça ne dérange pas grand monde, Vang Vieng est l’exception, l’endroit laotien où tout est toléré !

En étant avec les potes de la féria, je suis sûre qu’on se serait régalés de descendre la rivière tout en buvant quelques bières. Oui mais en France ou en Europe mais pas au Laos ! Parce que ça n’est pas mon pays et que c’est une activité qui va à l’encontre de l’état d’esprit des laotiens et que faire du tubing bourré ça n’est pas la vie au Laos. À Vang Vieng, on réalise les fantasmes d’alcooliques occidentaux en se disant qu’au moins au Laos, personne ne vous emmerdera…

Toute cette débandade pour touristes va à l’encontre des valeurs du pays. Une fois bien imbibés, les jeunes finissent à poil ou presque dans les rues et se croient à la maison. Les pires sont encore ces maudits australiens qui pensent que ce qui est interdit chez eux et autorisé en Asie ! À les écouter, l’Asie est l’endroit idéal pour la débauche et la piccole pas chère. Dans le bus, un australien a cru que le chauffeur laotien était son esclave, monsieur lui a tendu un billet de 100 000 kips et lui a dit « Vas me chercher à manger et à boire et je te laisse la monnaie ». J’étais ravie que le laotien décline son offre, j’aurais vraiment aimé qu’il lui rappelle qu’il était chauffeur de bus et pas aux ordres de monsieur l’australien.

Vang Vieng est devenu le Kuta laotien (Kuta est la station balnéaire des australiens à Bali), divertissement pour touristes idiots. Sauf qu’ils ont oublié qu’à Vang Vieng, il y a un tas d’activités bien plus intéressantes que le tubing. On peut faire de la randonnée, du kayak, de l’escalade, de la spéléologie ou encore du VTT. Et dire que certains font uniquement 2 semaines de tubing !

Cascades à Vang ViengJe voulais voir Vang Vieng, j’ai vu et le hasard a voulu que je croise 2 anciens de la LP ATC en tour du monde : Julie et Guillaume. Small World ! On a passé une après-midi à se balader dans les environs en scooter, à sauter dans les cascades avec des petits laotiens et nager dans les blue lagoons (qui ne sont pas bleus et plein de serpents). C’était suffisant pour moi !! Pas de tubing ou tout autre activité stupide.

Bref, j’ai vu Vang Vieng, et après 2 nuits et quelques heures, j’ai pris un bus en direction de Luang Prabang.

Prochaine destination : Luang Prabang.