Temple Wat Chayamangkalaram

Adieu Penang

La page Penang se tourne ce jeudi 8 mars. Nous partons en direction des Cameron Highlands, ce sont de vastes plantations de thé qui se trouvent dans le Centre de la Malaisie.

Revenons sur la journée d’hier qui a été plus paisible. Nous avons pris le temps de chercher les informations disponibles pour quitter Penang. Informations plus ou moins vaines, car finalement nous avons été bloquées dans la station des bus. Soit disant 5 bus partaient en direction des Cameron Highlands mais finalement ce ne sont que 2 ! Les informations sont peu fiables par ici.

Ensuite, nous avons pris un bus citadin pour rejoindre 2 temples : le Wat Chayamangkalaram (chinois) et le Dhammikarama (birman). Nous avons rencontré un indien très sympathique avec qui on a papoté tout le trajet de la Malaisie et de l’Europe. Petite aparté, j’entends encore John me dire au pub que j’allais devoir utiliser les signes pour me faire comprendre. Loin de là ! Les malaysiens parlent tous plus ou moins l’anglais, cela doit être un reste du colonialisme britannique, la Malaisie étant une de leurs anciennes colonies. Certes, ils ont un accent aussi horrible que le nôtre et parlent un anglais approximatif. Pendant 3 jours, impossible de savoir pourquoi ils ne comprenaient pas le mot « bottle » (bouteille pour les gros noob) et bien tout simplement parce qu’ils disent « botton ». L’anglais est quasiment partout, dans les publicités, à la TV, sur les étiquettes de produit, sur les cartes des restaurants… Donc pas de grosse difficultés pour échanger avec les malaysiens. Je crois même qu’ils le parlent mieux que la plupart des français. La plupart des informations est en malais et en anglais. Cette sorte de bilinguisme me rappelle Montréal.

Revenons à nos 2 temples… Le temple chinois abrite un bouddha couché long de 33 mètres. Il serait le 3ème plus gros bouddha du monde, mouais bof il est grand mais il est vraiment moche !! En revanche, le temple Birman mérite le détour. Son entrée est signalée par un grand portique encadré de 2 éléphants blancs. Il est grand et bourré de monde.

Au retour, nous avons fait une halte dans le centre de Penang. On a fait une pause dans un petit café où j’ai découvert le white coffee. En fait, je ne comprenais pas pourquoi la gérante de l’hôtel me demandait le matin si je voulais un black coffee. Oui, pour moi, c’est une évidence le café est noir. Et en marchant dans les rues, j’ai compris sa question en voyant des affiches vantant le white coffee. Alors qu’en dire ça ressemble à un café au lait et au chai latte. En fait, les graines de cafés sont torréfiées dans de l’huile de palme et le café issu de ces grains est servi avec du lait condensé. Vraiment très bon !
On a fini dans le giga centre commercial, qui ne m’impressionne même pas avec ses 5 étages. Ça m’ennuie comme endroit, c’est fermé, ça grouille de partout… Pour voir ça, je peux aller au Polyclone biterrois. Seule confirmation, les grandes marques ont du souci à se faire avec toutes les contrefaçons chinoises que l’on trouve. Du Nike, Lacoste, Adidas, Guess, Levi’s, St-Laurent… de partout à 5 euros le tee shirt/polo. Et ça ne gène personne que les enseignes s’approprient toutes ces marques. Le logo Apple est partout avec des iPods chinois le portant. Steve doit se retourner dans sa tombe lol !

Fin de la journée dans un standfood de rue à côté de l’hôtel pour manger indien. On a opté pour du riz et de la seiche, toujours épicé mais bon. Sauf que quand on tombe sur un morceau de piment, ça vous brûle les lèvres pendant de longues minutes.

Prochain épisode : les Cameron Highlands !