Préparatifs : le billet d’avion

Depuis que je voyage, j’ai pris pour habitude de ne partir qu’avec un billet aller, sauf si je pars pour seulement quelques semaines. Mais je sais que mon voyage n’aura pas de date précise de retour, donc je ne prends pas un billet aller-retour.

Pourquoi un billet aller ?

Tout simplement parce que je ne sais pas d’où je vais repartir ni quand. Et que devoir batailler pour faire changer les dates du billet retour ou s’imposer une date et une ville de départ n’apportent pas beaucoup de confort et de flexibilité. Désormais avec les compagnies low cost, on trouve des billets aller à des prix hyper compétitifs. Il suffit d’être attentif et de passer un peu de temps sur Internet pour trouver son précieux sésame.

D’ailleurs, le prix du billet a défini mon point d’arrivée et il déterminera très certainement mon point de retour. Si j’ai choisi d’atterrir d’abord en Malaisie, ça n’est pas parce que c’était le premier pays que je voulais voir. Mais simplement parce que c’était la destination la moins chère en Asie du Sud Est, environ une centaine d’euros d’écart par rapport aux autres destinations (Thaïlande, Indonésie, Vietnam).

Et après avoir cherché plusieurs heures sur Internet, j’ai trouvé un billet aller pour Kuala Lumpur à 210 euros (taxes comprises) en volant avec Air Asia au départ d’Orly. La compagnie n’est pas sur les black lists européennes, certes elle n’offre pas tout le confort d’Air France mais en même temps, elle casse les prix. Alors il vaut savoir ce que l’on souhaite : confort ou bon prix ?

Je préfère lire pendant 12 heures et économiser des centaines d’euros pour faire plus de choses sur place, plutôt qu’avoir un écran TV pendant le vol et y laisser une partie de mon budget. Je sais que les compagnies low cost ne permettent pas de prendre beaucoup de bagages, peu importe, avec mes 2 sacs à dos, je n’aurais pas besoin de beaucoup de kilos. Ça sera donc Air Asia.

Pas la peine non plus de réfléchir à l’avance des éventuels billets d’avion qui me permettront de rejoindre un pays à l’autre. Je n’ai pas du tout l’intention de voyager en avion, j’envisage plutôt le train, le bus ou le bateau. Seule l’Indonésie, risque de m’obliger à prendre un billet d’avion pour atterrir sur les îles que je souhaite voir, là encore Air Asia propose des vols très intéressants, je verrai donc sur place.