Découverte des égouts de Bangkok

Ma mère qui comme à son habitude adore les attrapes touristes a voulu faire un tour sur les canaux de Bangkok. La ville est traversée par le fleuve Chao Phraya et de nombreux canaux recoupent la ville. Les thaïlandais l’appellent « la Venise asiatique » croyez-moi, ça n’est pas vraiment si splendide que ça.

DSC_3977Mais bon, comme ce sont aussi les vacances de ma maman, je joue le jeu et accepte de faire la vraie touriste.
Alors on est parties rejoindre l’embarcadère de Saphan Taksin pour monter sur un longboat et faire une balade sur les canaux de Bangkok. Certes la balade est reposante et on découvre Bangkok sous un autre angle mais pas vraiment le meilleur !

Les canaux pourraient être jolis si la ville ne déversait pas ses égouts dedans. Comme la majorité des villes asiatiques, il n’y a pas de véritable politique en matière de retraitement des déchets et en se promenant dans ces canaux, on peut voir les eaux stagnantes et puantes dans lesquelles on promène les touristes.

DSC_3965Par contre, c’est vrai qu’on voit d’autres quartiers de Bangkok. On traverse des quartiers ayant de jolies maisons en tek avec leur propre embarcadère et aussi des sortes de bidonvilles construits sur l’eau ! C’est ça l’Asie, une disproportion énorme entre les différentes classes sociales !

Ils ont encore voulu nous faire payer un supplément juste pour faire une photo du Wat Arun, un temple situé au bord du fleuve. On a refusé, ma mère a pesté un long moment ! Parfois, il faut accepter le sort du touriste…

On a fini la journée dans le quartier de l’auberge qui en fait une succession de centres commerciaux. On trouve celui de la copie : le MBK Center, celui du luxe : le Zen Center, ceux pour les jeunes aux marques européennes et américaines : les Siam Center, etc.
Et on a trouvé un supermarché local où on a investi dans des produits thaïlandais pour préparer des petits plats appris à Chiang Mai.